RECHERCHE:

Langues parlées
Français - Anglais









Secteurs d'affaires:
Montérégie: Beloeil, Mont St-Hilaire, McMasterville, Otterburn Park.


Légère baisse du nombre de reventes au 1er trimestre
 
Montréal, le 3 juin 2005 – Au cours des trois premiers mois de 2005, un total de 10 431 logements ont été vendus dans le Montréal métropolitain par l’entremise du réseau S.I.A.®/MLS® de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), ce qui représente une diminution de 4 % par rapport à la période correspondante en 2004. Il s’agit du 3e trimestre consécutif où l’activité est un peu moins fébrile sur le marché de la revente.

Le marché de l’habitation a atteint un certain plateau, la demande étant appelée à se renouveler après s’être fortement manifestée depuis plus de deux ans. « Il n’y a évidemment rien de surprenant à ce qu’un sommet soit éventuellement atteint, ce qui, pour le marché de la revente, est survenu grosso modo entre l’été 2003 et l’automne 2004 », explique Jean Laferrière, analyste de marché pour la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).
Les résultats de 2005 sont encore fort enviables, le marché de la revente n’enregistrant que de faibles baisses par rapport à des années exceptionnellement actives. L’année a débuté avec une avance de près de 10 % sur les résultats de 2000 et 2001, même si les prix ont augmenté de 60 % à 70 %. « Ce nouveau contexte de marché aurait pu être surévalué et amener les ménages à revoir leurs priorités, ce qui n’est vraisemblablement pas le cas puisque l’habitation demeure au coeur des visées des consommateurs », indique Michel Beauséjour, FCA, chef de la direction de la CIGM.

Quant aux prix, on constate que le marché résidentiel montréalais a connu un rattrapage qui laisse place à des hausses plus modérées, à l’image de la fin des années ‘90. À cet effet, l’immobilier devrait demeurer un bon abri contre l’inflation, qui reste faible, à environ 2 %.

Par ailleurs, l’économie montréalaise est repartie dans la bonne direction depuis le début de 2005. Près de 20 000 emplois ont été créés au premier trimestre, alors qu’il s’en était perdu environ 7 000 en 2004. La tendance est à la création de postes à temps plein. Leur niveau a fait un bond de 30 000 entre la fin de 2004 et mars 2005, ce qui représente le meilleur début d’année depuis 1988.

L’analyse du marché de la revente du Montréal Métropolitain est disponible en ligne à :
http://www.cigm.qc.ca/uploads/document/MTL1T2005F.pdf
 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jean Laferrière
Analyste de marché
Société canadienne d’hypothèques et de logement
Tél. : (514) 496-8564
Linda Grondin
Directrice adjointe, Communications, relations avec l’industrie et affaires légales
Chambre immobilière du Grand Montréal
Tél. : (514) 762-2181, poste 130